Comment améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

0
141
Comment améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

Dans la plupart des cas, on associe la pollution de l’air aux gaz d’échappement, au smog, en gros à l’extérieur de la maison. Cependant, il serait légèrement erroné de penser que l’air se trouvant dans les quatre murs de votre habitation est exempt de particules polluantes. Moisissures, produits domestiques, poussières, matériaux… sont autant d’éléments souillant la qualité de l’air de votre domicile. Découvrez quelques astuces et gestes simples à réaliser pour une ambiance saine et fiable.

Combattre l’humidité

L’accumulation de l’humidité au sein d’un logement est un cadre propice à la prolifération des bactéries, des acariens et des moisissures. Soyez ainsi attentif aux saisons et notamment à leur durée, car une saison trop longue pourrait être le principal ennemi de la qualité de l’air de votre maison. Et en l’occurrence, la saison chaude est la première à surveiller. Plus longue que d’habitude, elle contribuerait grandement à l’accroissement du degré d’humidité dans l’air. Notez que le taux idéal que devrait avoir votre habitation est d’environ 45 %.

Pour réduire au maximum l’humidité ambiante, faites disparaître tout dégât d’eaumettez le ventilateur de la salle de bain en marcheassurez-vous que le linge ne soit pas étendu à l’intérieuractionnez la hotte de la cuisine et investissez dans un climatiseur. Dans le cas où le taux d’humidité ne descend toujours pas, servez-vous d’un déshumidificateur.

Veillez au bon fonctionnement de votre ventilation

Pour commencer, il est essentiel de comprendre comment fonctionne la ventilation de votre logement. Il vous faut identifier les entrées et sorties d’air, la façon dont l’air circule à l’intérieur, les appareils de ventilation dont vous disposez ainsi que leur emplacement.

Et en ce qui concerne les équipements dédiés à la ventilation, il s’agit de précieux alliés dans le combat contre les polluants internes. De ce fait et pour qu’ils soient efficaces, assurez-vous que les entrées d’air ainsi que les voies d’extractions ne soient pas bouchées. Ensuite, il faudra régulièrement les entretenir en les nettoyant.

Faites le ménage et gardez votre logement propre

Bien évidemment, le moyen le plus simple d’améliorer la qualité de l’air ambiante à l’intérieur de sa maison est de régulièrement faire le ménage et de ne laisser aucune place aux impuretés. Durant vos séances de ménages, ouvrez grandement toutes vos fenêtres afin que la poussière, les toxines et les allergènes puissent être évacués à l’extérieur de votre domicile. Évitez au maximum l’utilisation de produits chimiques et faites le choix de produits d’entretien naturels. Dernier point, équipez votre aspirateur d’un filtre à haute efficacité (HEPA). Comparativement aux filtres classiques, ceux-ci sont capables d’aspirer presque toutes les particules polluantes.

Assurez-vous de l’absence de plomb et de radon

Le plomb est un produit susceptible de révéler à certains moments une grande toxicité. On en retrouve principalement dans les vieilles peintures utilisées sur les murs internes.

Pour ce qui est du radon, il s’agit d’un gaz inodore et incolore qui peut s’introduire dans votre domicile. Il peut être à l’origine d’un cancer en endommageant les tissus pulmonaires. Prenez régulièrement des mesures significatives afin de vous assurer que ces substances ne sont pas présentes chez vous. Pour le radon, un dosimètre dans votre intérieur vous sera d’une grande utilité.

Optez pour des plantes d’intérieur

La plupart des plantes d’intérieur sont capables d’éliminer les toxines, de purifier l’air et d’apporter suffisamment d’oxygène. Choisissez-en quelques-unes et intégrez-les au décor de votre maison. Votre santé n’en tirera que des bénéfices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here