Qu’est-ce qu’un forgeron d’art ?

0
58
Qu’est-ce qu’un forgeron d’art ?

Le domaine artistique se présente sous plusieurs formes. Travailler le métal fait partie de ce domaine. C’est la fonction principale d’un forgeron d’art. Ce métier n’est pas du tout facile, il nécessite un savoir-faire particulier et une inspiration artistique pour maîtriser  le travail de A à Z.

Quels sont les rôles d’un forgeron d’art ?

Le forgeron d’art est un artisan qualifié, habile, talentueux et disposant d’un savoir-faire remarquable. Il manipule différents métaux tels que l’acier, le laiton, la fonte, le PVC, le plomb, le cuivre, l’aluminium, le fer forgé … Sa mission consiste à produire des ouvrages métalliques. Il commence par un dessin pour réaliser une maquette. Puis, il crée des formes originales selon les besoins des clients. 

Ainsi, il doit avoir une notion sur les décors anciens et modernes pour réussir la réalisation des commandes particulières. Les techniques utilisées sont diversifiées et procédées étape par étape comme le martelage, l’estampage, l’emboutissage, la fusion, le limage, le polissage, le vernissage.

Le lieu de travail d’un forgeron d’art varie selon sa mission. Il peut œuvrer dans une quincaillerie ou un atelier, au sein des usines métallurgiques ou des ateliers mécaniques. Les différentes réalisations d’un forgeron d’art sont les portails, objets décoratifs, garde-corps, grilles, chenets, mobiliers intérieurs, guéridons, sculptures, candélabres… Mis à part le forgeage, un forgeron d’art est aussi en mesure d’installer les produits posés et conseiller les clients sur l’entretien des ouvrages métalliques.

Quels outils utilisent-ils ?

Pour mener à bien ses travaux, un forgeron d’art doit disposer des outils adaptés et performants. La forge sert à déformer le métal pour créer des pièces de formes variées. La forge est réalisée sous différentes températures. La pièce formée peut être transformée selon vos envies en utilisant les techniques telles que l’usinage, le traitement de surface, le calibrage…

L’enclume est une masse métallique en acier pesant jusqu’à plus de 100 kg. Elle permet de travailler le métal à froid et à chaud pour lui donner une forme. Le marteau est conçu pour battre le métal contre l’enclume afin de lui procurer une forme précise. Les pinces ou tenailles sont des outils qui aident l’artisan à couper le fer encore chaud. Quant aux moules, elles sont utilisées pour produire les modèles demandés. Ce récipient doit pouvoir garder l’empreinte d’un objet en différentes dimensions.

Comment devenir forgeron d’art ?

Pour devenir forgeron d’art, il faut avant tout avoir une excellente condition physique, un sens artistique, et une passion pour les métaux. Il est également nécessaire d’être créatif, précis, rigoureux, curieux, patient et minutieux. 

Au niveau des formations à suivre, l’intéressé doit disposer d’un diplôme lié à la ferronnerie : les CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) « Ferronnier »« Serrurier métallier » et « Bronzier. Cette formation dure 2 ans. Après le CAP, vous pouvez aussi vous spécialiser pour décrocher un diplôme d’escaliéteur-rampiste. Pour satisfaire sa clientèle, il faut que le forgeron d’art suive du jour au lendemain l’évolution des nouvelles techniques, du design et du marché de la restauration. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here