Marché des engrais, les facteurs qui régissent le prix

0
229
Marché des engrais, les facteurs qui régissent le prix

La découverte de l’effet de l’engrais dans l’agriculture a donné un bond considérable à l’alimentation humaine dans l’antiquité. Il en est de même depuis que l’homme a su synthétiser les apports nutritifs pour les plantes. Mais avec tout ce tas, bien nombreuses sont les causes qui peuvent influencer le cours dans le marché des engrais.

Des engrais basiques traditionnels

Nombreuses sont les productions issues de l’élevage qui entrent dans le marché des engrais. Vu que cela dépend considérablement de la saison, le prix s’en ressentira aussi. Quoique l’on ne repique point en plein verglas, certaines serres peuvent encore en chercher. Quoi qu’il en soit, ceux-là sont bien rares aussi si l’on parle de part de marché. 

L’élevage peut très bien aussi avoir des soucis qui aboutissent vers un dépeuplement de tête de cheptel, ce qui pourrait occasionner une crise de cette ressource. Et dans le genre, on en a vu un nombre assez effrayant. Maladie de la vache folle pour les bovins, la peste porcine pour les porcins et le H1N1 pour la basse-cour, etc. Bon nombre de plantes réagissent mieux avec certains engrais, par exemple, les salades réagissent bien mieux avec les fumiers d’origine porcine et les guanos.

Le cours des engrais azotés

Pour ce qui est des engrais azotés, cela est certes un composé synthétisé, si bien que l’on peut croire que la nature ne pourrait en influencer la production. Eh bien, détrompez-vous, car cela peut très bien dépendre de la production des fumiers d’origine animale aussi logiquement. Business oblige, sans étrons, les agriculteurs se rueront vers les versions synthétiques. Après ça, synthétiser n’est jamais ex nihilo, si bien qu’il suit aussi le cours du gaz naturel qui en apporte les fondements. Les sociétés qui en produisent vont suivre donc scrupuleusement le tarif des gaz. Comme la France n’en produit pas réellement en quantité, une bonne partie est donc d’origine étrangère. De son point de départ jusqu’à son arrivé dans l’Hexagone, il y a bien des péripéties.

Ainsi, même la politique pourrait donc influencer le tarif du marché des engrais. Le plus grand fournisseur de gaz naturel en Europe restant la Fédération de Russie, un embargo contre ce pays pourrait faire grimper leur tarif. N’ayez crainte toutefois, car leur économie est trop dépendante de ce marché qu’ils ne pourront pas réellement couper totalement cette manne. 

Tout un ensemble de paramètres influant sur le marché des engrais

En tout, le marché des engrais, bien plus que ceux des denrées, est largement plus sensible à bien de paramètres. Une famine pourrait décimer le bétail, ce qui réduira à coup sûr la production de fumier, et de fil en aiguille, c’est tout le système qui est ébranlé. Par effet de domino, cela bouclera carrément un cercle vicieux qui nécessiterait davantage de contrôle. Certes, cela ne sent pas très bon, mais tant que vous le sentez, c’est qu’il y en aura assez. De ces effluves, bon nombre de gens le dénigrent certainement, mais bien rares sont ceux qui seront conscients de l’importance même de ces produits souvent relégués à des places peu convenables. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here