Les particularités du tatouage japonais

0
30
Les particularités du tatouage japonais

Dans la culture nippone, le tatouage constitue un art traditionnel. Depuis des siècles, les Japonais se font tatouer et les images qui ornent leurs corps ne sont pas choisies au hasard. Le choix de la zone tatouée est aussi très important. Mais quelles sont les particularités du tatouage japonais ? 

L’histoire du tatouage japonais

Un tatouage japonais, peu importe le motif, constitue généralement un symbole important. Si un motif a été choisi, ce n’est pas grâce à sa beauté ou son charme, mais à sa signification. Il faut dire que l’histoire du tatouage japonais remonte à la période préhistorique. Les gens se faisaient déjà tatouer à l’époque. 

Toutefois, cet art a connu un essor considérable durant la période Edo, entre les années 1600 et 1868. À l’époque, le tatouage permettait d’identifier les criminels et les personnes ayant un mauvais comportement. Il était donc imposé par la classe dirigeante. Le style du tatouage japonais a évolué avec le temps. 

Ce fut un temps où la tradition consistait à tatouer l’intégralité du corps avec des motifs codifiés. Ils permettaient alors d’identifier l’appartenance à un clan. A titre d’exemple, les membres de la famille Yakuza, reconnue pour leurs actes criminels, portent par exemple un tatouage qui évoque le crime. Un Yakuza repenti ou une personne qui n’a aucun lien avec la mafia œuvre alors à cacher son tatoo. Actuellement, le tatouage japonais représente surtout une culture ou une croyance. 

Les motifs les plus utilisés dans le tatouage japonais

Comme il a été indiqué précédemment, le motif du tatouage japonais est choisi selon sa signification. En général, il représente un animal, un être valeureux selon la mythologie asiatique. Le dragon représente par exemple le courage, le lion la force et la protection et le tigre la longévité et la combativité. 

Le motif peut aussi représenter une fleur japonaise. Il peut s’agir de la pivoine qui symbolise la richesse, la fleur de lotus qui constitue un symbole sacré mettant en évidence l’accomplissement ou encore le chrysanthème qui signifie détermination. 

Les personnages célèbres dans les histoires et légendes asiatiques sont aussi des motifs très appréciés. C’est le cas des divinités du shintoïsme ou du Bouddhisme, le samurai ou encore la geisha.  Enfin, le tatouage japonais peut aussi représenter un élément dans la nature comme le feu, la vague, les nuages, le vent, la mer ou encore les tourbillons. 

Le tatoueur et ses outils

Au Japon, le tatoueur est un artiste qui a suivi une formation de longue durée. Après avoir acquis une expérience, il s’adjuge du titre de maître tatoueur ou horishi et peut former d’autres artistes. Les outils utilisés pendant la réalisation d’un tatouage japonais sont spéciaux. Ils sont choisis selon le motif à dessiner. 

A titre d’exemple, si le tatoueur doit réaliser un dessin datant de la période Edo, il utilise des tebori ou baguettes. Cela lui permet de réaliser un motif de qualité, comportant des couleurs intenses. Il est important de souligner que la durée de la réalisation du tatouage varie selon le tarif. Pour obtenir un dessin réaliste et de bonne qualité, plusieurs séances sont nécessaires et le coût est élevé. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here