Les étapes nécessaires pour obtenir le permis de taxi

0
15
Les étapes nécessaires pour obtenir le permis de taxi

Avoir un permis de conduire en cours de validité ne suffit pas pour devenir chauffeur de taxi. Effectivement, pour y arriver, il y a de nombreuses conditions, pour ne citer que la base, le permis taxi. Dans ce contexte, voici les étapes nécessaires pour espérer obtenir le permis taxi.

Les prérequis pour prétendre au permis taxi

Pour obtenir le permis taxi, il faut avoir obtenu son permis de conduire de la classe 5 (ou supérieure) depuis au moins  un an, et qui plus est, en cours de validité. Il s’agit du premier document requis pour pouvoir demander un permis de taxi impliquant le transport de personnes par voiture. 

Outre cela, il y a aussi la formation, une étape obligatoire pour pouvoir passer l’examen organisé par la préfecture d’exercice. À l’issue de cet examen, le conducteur obtient un permis de chauffeur autorisé, émis par la SAAQ. 

Le candidat qui souhaite obtenir le permis taxi doit être capable de parler et de lire, et évidemment, parler la langue du pays, ainsi que l’anglais. À part cela, il doit être apte à fournir un casier judiciaire sans infraction ou antécédents judiciaires pénaux. 

Les conditions pour accéder au métier de conducteur de taxi

Obtenir le permis taxi n’est pas une démarche facile. D’autant plus que ce métier est strictement réglementé. Par conséquent, il y a des règles à respecter avant de pouvoir obtenir le droit d’exercer. Dans ce contexte, outre le casier judiciaire vierge cité plus haut, le chauffeur ne doit avoir été condamné pour un délit qui lui a valu un retrait de 6 points sur son permis, ou pour une conduite sans permis. Il ne doit pas avoir été condamné à une peine correctionnelle ou criminelle avec 6 mois d’emprisonnement. 

D’autre part, il ne doit pas avoir fait l’objet d’un retrait définitif de sa carte professionnelle de chauffeur de taxi dans les 10 ans précédant sa nouvelle demande. De la même manière, il ne doit pas avoir été exclu pour fraude à l’examen dans les 5 ans avant sa réinscription. 

Enfin, il doit avoir un certificat médical justifiant ses capacités à exercer le métier de conducteur de taxi, ainsi que d’un diplôme PSC1, relatif à la prévention et secours civiques de niveau 1 datant de moins de 2 ans. 

Les études et formations pour obtenir le permis taxi

Outre la connaissance des langues du pays d’exercice, il est aussi nécessaire pour un conducteur qui souhaite obtenir le permis taxi de parler d’autres langues étrangères (anglais, portugais …). Ensuite, il faudra qu’il réussisse les épreuves de l’examen organisé par la Chambre des métiers et de l’Artisanat ou de sa préfecture d’exercice. L’inscription requiert la fourniture de quelques documents en plus dont :

  • Une photocopie recto-verso de sa carte grise
  • Une photocopie recto-verso de son permis de conduire de la catégorie B
  • Une photocopie recto-verso de sa pièce d’identité (Carte nationale d’identité ou passeport valide)
  • Un titre de séjour autorisant l’exercice d’une activité professionnelle pour les étrangers
  • Un justificatif de domicile récent (moins de 3 mois)
  • Une photo d’identité récente

Les épreuves d’admissibilité incluent des questions pour vérifier la connaissance du territoire, la réglementation régissant l’activité de taxi, les règles de sécurité routière et la capacité linguistique. À la pratique, le candidat réalise un parcours de 20 minutes bien sécurisé, avec les informations touristiques claires. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here