Les causes des sifflements de l’oreille

0
17
Les causes des sifflements de l’oreille

Les sifflements de l’oreille, ou acouphène, est une affection relativement courante qui peut avoir de nombreuses causes. Si la plupart des cas sont bénins et disparaissent d’eux-mêmes, certaines personnes souffrent d’acouphènes permanents ou chroniques qui peuvent être débilitants. Découvrez les principales causes des sifflements d’oreille.

Les pathologies de l’oreille

Les sifflements de l’oreille, appelés aussi acouphènes, peuvent avoir des causes otologiques. Il peut s’agir d’une perte auditive neurosensorielle, une perte auditive liée à l’âge (presbyacousie),  ou encore une surdité soudaine (hypoacousie soudaine). 

Sinon, le traumatisme sonore résultant d’une exposition au bruit peut être à l’origine des dommages à l’oreille interne ou aux voies auditives.  De la même manière, la croissance osseuse anormale de l’osselet de la tige (oreille moyenne) ou l’otosclérose peut aussi en être la cause. 

D’autre part, l’accumulation de cérumen, le syndrome de Ménière, ainsi que le dysfonctionnement de la trompe d’Eustache sont aussi à la source des sifflements de l’oreille. Enfin, parmi les causes pathologiques figure aussi le barotraumatisme auriculaire, fréquent chez les plongeurs et personnes voyageant souvent en avion. Il s’agit d’un dommage tissulaire résultant des variations de pression.

Les causes neurologiques et infectieuses

Les sifflements de l’oreille peuvent aussi avoir des causes neurologiques. Effectivement, les plus fréquentes sont le traumatisme crânien, la sclérose en plaques, les tumeurs vasculaires de l’oreille moyenne, le neurinome du nerf acoustique (schwannome vestibulaire) le coup du lapin ou encore les problèmes aux cervicales.

Outre cela, parmi les sources des troubles auditifs se manifestant par des sifflements de l’oreille se trouvent les facteurs de nature infectieuse. En témoignent les inflammations de l’oreille, les otites moyennes, la méningite, la syphilis ou encore la maladie de Lyme. 

Les sifflements d’oreille d’origine médicamenteuse

La prise de médicaments ototoxiques peut aussi générer des sifflements de l’oreille, à titre d’effet secondaire. Effectivement, plus de 200 médicaments sont délivrés sur ordonnance ou vendus en vente libre, adoptés pour leur effet anti inflammatoire, ou pour traiter des douleurs, des infections graves, des tumeurs, des maladies cardiaques ou rénales. Or, ces produits sont à la source de perte d’audition, ainsi que d’acouphènes temporaires ou permanents.  

En fait, il s’agit, entre autres, des médicaments contenant des salicylates, des diurétiques de l’anse, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des médicaments de chimiothérapie contenant du platine. Il en est de même pour les antibiotiques aminoglycodieux, les antidépresseurs tricycliques, ou encore certains médicaments pour le traitement de la COVID-19. 

Les causes environnementales

L’une des causes les plus fréquentes pouvant générer les sifflements de l’oreille, c’est l’exposition prolongée au bruit. Effectivement, cela peut engendrer des modifications temporaires dans les cellules ciliées externes de l’oreille, de manière à augmenter les sons via le système auditif central. 

Les symptômes des sifflements de l’oreille

Le premier symptôme des acouphènes, c’est des sons sous forme de sifflement dans l’une ou des deux oreilles. Ainsi, il se traduit par une augmentation ou une diminution de la perception des bruits générant un effet de masquage.  La victime peut alors souffrir d’acouphènes légers dans des lieux bruyants ou très fréquentés, et d’acouphène intense dans des endroits silencieux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here