Conseils pour ouvrir un business en Suisse

0
372
Conseils pour ouvrir un business en Suisse

Ces dernières années, de nombreux jeunes entrepreneurs ont décidé d’ouvrir un business en Suisse. Les conditions fiscales en vigueur dans le pays sont favorables pour le lancement d’entreprises. Mais pour que le projet soit couronné de succès, il y a quelques règles d’or à ne pas négliger.

Bien choisir la forme juridique  

Pour ouvrir un business en Suisse dans les règles de l’art, il est indispensable de bien choisir la forme juridique de la société. Quatre options sont disponibles et la décision est à prendre en fonction du projet à concrétiser. Pour les entrepreneurs qui ambitionnent de travailler de façon indépendante, créer une entreprise individuelle est l’idéal. En revanche, pour créer une structure plus grande qui nécessite l’association avec d’autres entrepreneurs, il y a trois options possibles. 

Vous pouvez créer une société en nom collectif, une société anonyme ou une société à responsabilité limitée. Ce qu’il faut préciser, c’est qu’il n’y a pas de bon ou mauvais statut juridique. La règle à respecter, c’est qu’il doit être adapté à votre projet.

Bien rédiger un business plan    

Pour ouvrir un business en Suisse, la rédaction d’un business plan est obligatoire. Cette feuille de route peut aider l’entrepreneur à évaluer la faisabilité et la viabilité de son projet. Notons que le document doit comporter plusieurs informations comme le rapport de l’analyse du marché, les produits ou services à fournir ainsi que les besoins de financement.

Grâce à un bon business plan, il est possible de mettre en place une stratégie marketing efficace. Pour mieux gérer les imprévus, il est indispensable de bien définir les charges y compris les impôts et les sources de revenus. Créer différents scénarios est aussi une bonne idée lors du montage du business plan. 

L’achat du local professionnel

Pour les entrepreneurs étrangers qui souhaitent ouvrir un business en Suisse, les détails concernant le local professionnel ne sont pas à négliger. Si le siège social est basé à l’étranger, il est nécessaire d’avoir une autorisation pour pouvoir acheter un bien immobilier. Notons aussi que le prix des immeubles destinés à servir de bureaux ou de commerces est élevé. Il faut donc chercher un bon financement.

Fonder son entreprise avec le guide d’un expert

Pour ouvrir un business en Suisse, il faut accomplir les différentes formalités administratives requises avec succès. Sur la liste des démarches à faire, il y a le choix de la raison sociale, le dépôt du capital social, l’établissement de l’acte authentique devant le notaire ou encore l’inscription au Registre du commerce. 

La souscription d’assurances est aussi une étape obligatoire. Il faut par exemple souscrire l’assurance de la responsabilité civile, l’assurance de chose, l’assurance d’indemnité journalière en cas de maladie et l’assurance de protection juridique. Tout cela peut constituer une tâche encombrante et délicate surtout pours les entrepreneurs novices. Voilà pourquoi, il vaut mieux recourir au service d’un professionnel. 

Il est tout à fait possible de bénéficier d’un guide pertinent et d’un service complet. En effet, en faisant appel à un spécialiste en entrepreneuriat en Suisse, vous pouvez éviter les tracas administratifs. Les démarches sont accomplies en seulement quelques jours. 

De plus, il n’est pas nécessaire de se déplacer pour ouvrir un business en Suisse. Toutes les procédures y afférentes peuvent être faites en ligne. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here