Comment ouvrir une entreprise de maçonnerie ?

0
324
devenir maçon

Le secteur de BTP (Bâtiment et travaux publics) regroupe plusieurs corps de métiers. Le maçon est l’un des plus importants, car c’est le premier intervenant sur un chantier de construction. Il s’agit d’une profession très recherchée et nombreux sont les jeunes ayant choisi de l’exercer. Quelles sont les démarches à faire pour créer une entreprise de maçonnerie et trouver des chantiers ? 

Les indispensables pour ouvrir une entreprise de maçonnerie

La maçonnerie est un secteur d’activité très florissant. Les chantiers qui requièrent l’intervention d’un maçon sont nombreux aussi bien dans le domaine de la rénovation que de la nouvelle construction. Pour se lancer dans le marché de façon légale, il faut fonder son entreprise. Découvrez tout ce qu’il vous faut pour réussir le projet.

Choisir son type d’entreprise 

Il existe plusieurs types d’entreprises de maçonnerie. Il faut citer en premier les maçons indépendants qui prennent surtout en charge de petits chantiers. Ils sont en concurrence directe avec les PME (Petites et moyennes entreprises) régionales. Ces dernières disposent de matériels adéquats qui leur permettent d’intervenir sur des chantiers de taille moyenne. Elles collaborent avec les particuliers, les entreprises et les collectivités de leur région.  

Il y a également les petites entreprises qui réalisent des projets de rénovation, de construction de maisons individuelles et qui travaillent aussi en sous-traitance. Enfin, il ne faut pas oublier les grandes entreprises du BTP qui peuvent prendre en charge tous les travaux de construction et de rénovation. Elles peuvent aussi s’occuper de tout type de chantier. 

Avoir le diplôme nécessaire

Pour ouvrir une entreprise de maçonnerie, il faut disposer d’un diplôme de maçon. Il peut s’agit de CAP maçon, CAP constructeur en ouvrages d’art, CAP constructeur en béton armé du bâtiment, Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre ou encore BTS bâtiment. En outre, il est indispensable d’avoir une expérience d’au moins 3 ans. Si nécessaire, le maçon peut réaliser un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Notons que cette étape n’est plus obligatoire. 

Connaître les règlementations en vigueur

Si vous envisagez de fonder une entreprise de maçonnerie, vous devez également connaître les règlementations en vigueur. Il faut citer par exemple l’interdiction de confier des opérations trop dangereuses ou travaux comportant des risques à des jeunes de moins de 18 ans. Il est également indispensable de se soumettre aux normes du bâtiment et de la construction sur les chantiers. 

Un maçon qui souhaite créer son entreprise doit également détenir une autorisation de conduite des engins de chantier et des grues. La possession d’une habilitation électrique et d’un certificat de qualification en désamiantage serait un atout. Pour pouvoir intervenir sur un chantier d’éco-rénovation, le chef d’entreprise doit aussi disposer d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Avoir les qualités requises

Quelles sont les qualités indispensables à un chef d’entreprise de maçonnerie ? Hormis le fait d’être un maçon expérimenté, il faut aussi être un bon technicien. En outre, un chef d’entreprise doit être un bon manager, capable de gérer ses employés ou son équipe. Son sens de la responsabilité et son amabilité sont requis, car il doit collaborer avec d’autres prestataires notamment les fournisseurs de matériaux et les loueurs de matériels. Il ne faut pas négliger le savoir-faire en matière de gestion d’entreprise et de comptabilité. 

Les étapes de la création de la société de maçonnerie 

La première chose à faire lors d’un projet de création d’une entreprise de maçonnerie, c’est d’établir une étude de marché. Il s’agit d’une opération qui permet de connaître les offres disponibles et les besoins non comblés sur le marché. Ces informations sont utiles à la réalisation du projet. Il faut ensuite évaluer la rentabilité de l’activité en établissant un plan financier.

 La prochaine étape, c’est la détermination les matériels indispensables comme les véhicules, les outils de travail et les machines utiles sur les chantiers. Il faut aussi rechercher les fournisseurs de matériaux et  préparer un espace de stockage adéquat. Le choix du statut juridique est une autre tâche au programme. Vous pouvez opter pour le régime auto-entrepreneur, l’EI (Entreprise individuelle en nom propre), l’EIRL, l’EURL et le SASU. 

Il ne faut pas oublier de souscrire une assurance décennale, un gage de fiabilité très recherché par les clients. Pour terminer la démarche, vous devez lancer une campagne de publicité afin de vous faire connaître sur le marché du BTP.   

Trouver des chantiers

Réussir la création de son entreprise de maçonnerie, c’est une grande étape vers le succès. Mais il faut encore trouver des chantiers et c’est la tâche la plus difficile. Comment procéder ? 

Miser sur le bouche-à-oreille

C’est une technique de communication efficace qui pourrait vous aider à trouver votre premier chantier. Le principe, c’est de laisser aux proches, aux amis et aux voisins des cartes de visite. La collaboration avec les confrères ou autres prestataires dans le secteur du BTP est aussi une bonne idée. C’est le cas des agences immobilières ou encore des constructeurs de maisons. Le but est d’essayer de se faire connaître et d’essaye de convaincre les clients par la qualité de vos offres. 

Faire des prospections

Pour chercher des clients, prospecter sur le terrain est une autre solution. Le principe, c’est de proposer votre service et de distribuer vos cartes de visite. Vous pouvez faire le porte-à-porte ou lancer une campagne de publicité. Pour gagner la confiance des clients, il est fortement conseillé d’agir de façon raisonnable et de toujours les respecter. 

Rejoindre la communauté de pro-Dispo.com

Confier les travaux à des maçons à côté de chez moi, c’est désormais l’objectif des clients. La proximité facilite en effet la collaboration et réduit aussi les dépenses. Pour trouver facilement des chantiers de maçonnerie, pensez à rejoindre la communauté des professionnels du site pro-Dispo.com. La plateforme référence des professionnels opérant dans différents secteurs d’activité. 

Pour faire partie des maçons référencés, il suffit d’avoir les compétences professionnelles requises. Pouvoir garantir les travaux accomplis, c’est aussi nécessaire. En outre, vous devez appliquer des tarifs compétitifs. Enfin, votre fiabilité et votre professionnalisme sont indispensables. Notons que la plateforme assure la mise en relation des particuliers et de nombreux corps du métier pour ne citer que le maçon, le façadier, le plombier et le carreleur. 

Peu importe votre région, le site peut vous aider à trouver des clients. Il suffit de les convaincre avec vos offres. L’inscription se réalise en toute simplicité. Il suffit de fournir un justificatif d’immatriculation au registre des commerces et des sociétés, une preuve de garantie décennale ainsi qu’une description de votre entreprise de maçonnerie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here