Comment choisir son gazon synthétique ?

0
117
Comment choisir son gazon synthétique ?

Les terrains d’athlétisme et les aires de jeux sont de plus en plus souvent équipés de gazon synthétique au lieu de gazon naturel. Bien que le gazon synthétique présente certains avantages, il est important de choisir le bon type de gazon pour vos besoins. Voici quelques facteurs à prendre en compte lors du choix de votre gazon synthétique

Les matières de fabrication

Le gazon synthétique s’avère être une solution de remplacement pour une pelouse naturelle. Cette alternative est destinée à optimiser l’entretien à long terme, notamment en raison de sa forte résistance. De ce fait, les matières de conception représentent un critère fondamental. 

Afin d’avoir un gazon artificiel avec des fibres souples et douces, il serait mieux de privilégier le polyéthylène comme matériau de base. Cette matière a une moins bonne résilience, notamment au niveau des brins les plus hauts. 

Une pelouse synthétique peut aussi être fabriquée avec du polypropylène. Ce matériau a l’avantage d’être moins sensible à l’arrachement de ses brins, mais également avec des fibres moins douces, plus rigides et plus frisées. 

Quant au polyamide, la matière offre des brins plus doux, résilients et confortables à la fois. Un gazon artificiel à base de ce matériau s’adresse plutôt à une utilisation intensive dans les milieux sportifs. 

La combinaison des fibres en polyéthylène et polypropylène permet d’avoir un rendu plus naturel, mais surtout d’avoir une pelouse synthétique de qualité.

La hauteur des brins du gazon synthétique

La hauteur des brins influe sur l’aspect du gazon synthétique. Elle oscille entre 10 et 60 mm et le choix varie en fonction du rendu souhaité et de l’endroit où le gazon sera installé. Une pelouse avec des brins de moins de 22 mm de hauteur offre un aspect moquette. Au-dessus, le gazon artificiel revêt un aspect de pelouse fraîchement tondu, avec une longueur suffisante pour plus de douceur. Entre 30 et 40 mm, les brins ressemblent à ceux d’une prairie, de manière à conférer douceur et confort à la fois. Au-dessus de 41 mm, la pelouse artificielle devient très réaliste, offrant un effet naturel dans la mesure où les brins se courbent sous le vent. 

En dehors de l’aspect visuel, il convient de tenir compte de l’utilisation de la pelouse avant le choix de sa hauteur. Pour ce faire, il faut retenir que les brins courts (-36 mm) ont plus de résilience, sont plus résistants au tassement et aux piétinements, donc plus appropriés au balcon, au bord de piscine ou à la terrasse. Le gazon à brins plus longs (+36 mm) est plus réaliste, mais moins résistant. 

La densité de la pelouse synthétique 

Un gazon synthétique doit être choisi en fonction de sa densité. Indiquée en mètres par grammes, elle correspond au nombre de point réalisé par mètre carré, et équivaut au poids des brins. De ce fait, un indicateur élevé traduit plus de fibres par mètre carré, soit une pelouse plus touffue, avec un aspect visuel plus dense et plus réaliste. Cela résulte surtout des brins fins et serrés qui apportent une touche plus naturelle.

Dans la mesure du possible, il convient de privilégier une densité minimale de gazon synthétique de 1 800 g/m². 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here